DIY °11 – Tables basses gigognes en bois de palettes

Cette année, j’ai décidé d’améliorer notre extérieur et d’y intégré un petit coin cosy. N’ayant pas envie d’inverstir dans un salon de jardin neuf, j’ai opté pour l’option « salon de jardin en palettes ». 

Le coin canapé était donc installé, il manquait maintenant une petite table basse pour y déposer les verres pour l’apéro (oui, sinon ce n’est pas un vrai salon de jardin !).

En période de confinement et ne voulant pas acheter quelques chose de neuf pour ne pas dénoter avec l’aspect « rustique » du canapé, je suis partie sur l’idée d’exploiter les quelques palettes qui me restaient.

En même temps, je louchais sur la nouvelle collection outdoor de Maisons du mondes et particulièrement sur ces petites tables gigognes  dont la forme ne me laissait pas indifférente.

60€ (Prix des pieds)                    3-4 heures                                   Facile

 

 

MATÉRIEL :

  • 1 ou 2 palettes récupérées
  • Des vis
  • Une visseuse
  • 1 ponceuse
  • 1 marteau Pied de biche
  • Pâte à bois
  • Spatule
  • Huile de lin, vernis
  • Chiffon
  • 1 Serre joint 
  • Des pieds épingles de ce type deux hauteurs (30 et 40 cm ici)

ETAPE 1: Démonter les planches des palettes 

Pour cette étape (la plus compliquée selon moi) il faut user de patience et surtout d’un peu de force. Je vous rassure, j’ai pu le faire seule, mais il ne faut pas craindre les coups de marteaux. 

Je vous conseille de regarder un tuto vidéo de ce type pour ne pas trop m’attarder sur le démontage de palettes qui est déjà très bien illustré sur Youtube 😉

 

ETAPE 2: Disposition des planches 

Vous l’avez compris, j’ai décidé de fair deux tables gigognes de tailles différentes. Vous pouvez choisir de n’en faire qu’une (ou plus) le principe sera le même.

Après avoir démonter nos planches, on vient les positionner dans le sens souhaité. J’ai choisi de mettre les planches dans la longueur pour la grande table et dans la largeur pour la petite pour un visuel moins constant. 

J’ai choisi de mettre les planches dans la longueur pour la grande table et dans la largeur pour la petite pour un visuel moins constant. 

N’ayant pas de tasseau fin ou de plaque d’assemblage sous la main, j’ai utilisé les mêmes planches que celles du plateau pour l’assemblage. Mais à vrai dire, il faut se mettre sous la table pour le savoir. Donc vous pouvez opter comme moi pour une solution 100% recyclage !

ETAPE 3 : Assemblage du plateau

On installe donc les planches qui nous serviront de tasseaux pour fixer les lattes du plateau de nos futures tables.

Pour faciliter le vissage, vous pouvez utiliser un serre joint pour vous assurer qu’il n’y ait pas d’écart entre la planche de fixation dessous et les planches du plateau.

On veille à choisir des vis ayant une longueur adaptée à l’épaisseur de nos de planches (oui, il y eu quelques ratés par ici je ne vous le cache pas).

ETAPE 4 : Découpe du plateau de la table basse

Pour donner un côté un peu design au salon de jardin, j’ai donc opté pour la forme « œuf » dans le style des tables gigognes dont je vous ai parlé un peu plus haut.

J’ai donc commencé par tracer au marqueur la forme souhaitée au-dessous des plateaux assemblés. Puis j’ai sorti mon outil préféré : ma petite scie sauteuse pour venir découper le long de mes tracés.  

 

Traçage forme table planches palettes

ETAPE 5 : Ponçage

Mon deuxième outil préféré : ma ponceuse, qui a d’ailleurs rendu l’âme quelques minutes après la photo. Fort heureusement, on est un peu toqués des ponceuses à la maison et on avait deux autres modèles dispos, fins prêts à prendre le relais !

J’ai donc commencé à poncer avec un gros grain (60) pour retirer les traces d’usures des planches que vous voyez sur les photos précédentes. Puis on passe un deuxième coup avec un papier plus fin (200) pour les finitions.

Pour une finition plus soignée, j’ai également poncé les angles pour « adoucir » le contour (cette technique ayant surement un nom que je ne connais point).

 

 

 

ETAPE 6 : Protection des plateaux de tables basses

Après le ponçage, on passe un coup de chiffon humide pour retirer les résidus et obtenir une surface propre avant la protection.

Vous pourrez observer que les planches sont très claires après ponçage. J’ai donc décidé de raviver les veinures du bois en passant une couche d’huile de lin.

Pour assurer une meilleure protection à ces tables basses que j’ai prévu de laisser à l’extérieur, j’ai également appliqué une couche de vernis incolore mat de ce type. 

Pose Huile de lin tuto table basse

ETAPE 7 : Fixation des pieds épingles

Avant d’opter pour les pieds épingles, j’ai pensé réaliser des piétements en bois. Mais je souhaitais garder une touche de modernité et le rendu épuré des pieds épingles s’y prêtait parfaitement. En rappel au fauteuil noir Copacabana, j’ai choisi des pieds épingles noirs également.

Les plateaux finalisés, il ne reste qu’à fixer les pieds en métal en les vissant directement en dessous du plateau.

Compte tenu de la forme de mes plateaux, j’ai choisi de ne mettre que 3 pieds par table. Il faut donc veiller ici à les disposer de manière à équilibrer correctement la table.

 

Vos tables sont prêtes, vous pouvez maintenant y boire un petit verre pour vous féliciter de votre nouvelle réalisation 😉
Et n’oubliez pas de m’envoyer vos réalisations par mail ou sur instagram @eleonorem.deco !

 



1 thought on “DIY °11 – Tables basses gigognes en bois de palettes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *